Team Sport Vicinois 88 Handball : site officiel du club de handball de VOISINS LE BRETONNEUX - clubeo

Histoire du Handball Masculin de 2011 à Aujourd'hui

Médaille d'or, monde Médaille d'or au Championnat du monde 2011 en Suède

Un début de compétition assez facile avec trois victoires contre le Bahreïn, l'Égypte et la Tunisie. Toutefois, la France connait un premier problème d'effectif avec la blessure de Sébastien Bosquet dans les dernières minutes du match contre le Bahreïn. L'équipe de France enchaine par une victoire sur l'Allemagne. Alors qu'elle est sur le point de faire un premier tour parfait, elle concède un match nul 28 partout contre l'Espagne. Ces résultats lui permettent de se qualifier pour la phase principale.

Lors de celle-ci, les Bleus affrontent lors de leur premier match la Hongrie qu'ils battent très facilement 37 à 24 puis se qualifient dès leur deuxième match, aux côtés de l'Espagne, en battant la Norvège 31 à 26. Dans un dernier match, presque sans enjeu, la France s'impose 34 à 28 face à l'Islande et s'assure la première place de la poule.

Elle affronte en demi-finale et devant les 12 000 spectateurs de la Malmö Arena l'équipe de Suède, pays hôte, et se qualifie sans trembler, 29 à 26, pour sa deuxième finale mondiale consécutive en affrontant l'équipe voisine du DanemarkBertrand Gille et Michaël Guigou rendent dans cette demie une copie parfaite (100 % de réussite aux tirs) et Thierry Omeyer assume son rang (38 % de tirs arrêtés).

En finale, dans une Malmö Arena de nouveau comble et acquise à la cause danoise — Malmö est à moins d'une heure de Copenhague — la France devient le 30 janvier 2011 la première équipe depuis la Roumanie en 1974 à conserver sa couronne mondiale et remporte sa quatrième compétition internationale majeure consécutive au terme d'un match très disputé. La première mi-temps se termine avec un écart de trois buts (15-12) en faveur des Bleus. En seconde mi-temps, les Experts gèrent leur avance, mais les Danois ne plient pas, par l'intermédiaire de Mikkel Hansen ils reviennent grâce aux pertes de balle françaises et profitent aussi des arrêts de leur gardien Landin Jacobsen. À 3 secondes de la fin, les Danois parviennent à égaliser à 31 partout grâce à un but de Bo Spellerberg et arrachent la prolongation. Malgré une infériorité numérique, les Français parviennent grâce à Abalo et Guigou à garder l'avantage. Les Danois arriveront à prendre le dessis mais les Français réussissent à égaliser et à prendre un dernier avantage pour finir le match avec deux buts d'avance, 37 à 35 après prolongation (le dernier but français est marqué à la dernière seconde du match).

L'équipe de France est donc qualifiée pour le Championnat d'Europe 2012, les Jeux olympiques 2012 et le Championnat du monde 2013 à l'occasion desquels elle défendra ses trois titres.

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerDaouda Karaboué
Arrières William AccambrayXavier BarachetSébastien BosquetJérôme FernandezFranck JunillonNikola KarabaticBertrand Roiné
Pivots Bertrand GilleCédric Sorhaindo
Ailiers Luc AbaloArnaud BingoMichaël GuigouGuillaume JoliSamuel Honrubia
Défenseurs Didier Dinart
Entraîneurs Claude OnestaSylvain Nouet

Championnat d'Europe 2012 en Serbie

L'équipe de France est qualifiée d'office pour le Championnat d'Europe 2012 en tant que tenante du titre (2010).

La période entre le Championnat du monde 2011 et le Championnat d'Europe 2012 est uniquement constituée de rencontres amicales.

Du 16 au 25 janvier 2012, l'équipe de France connait son premier échec après quatre années de domination absolue sur le handball européen et mondial. Après quatre finales remportées d'affilée, elle se présente en tenante du titre face à l'Espagne pour son premier match de la poule C, au tour initial de cet Euro 2012. Nettement dominée, elle est battue de trois buts 26 à 29. Bien qu'ayant ensuite réussi à prendre le meilleur sur la Russie 29 à 24, elle perd un nouveau match face à la Hongrie 26 à 23 et rejoint donc le second tour avec zéro point, ce qui compromet ses chances d'accéder comme d'habitude au dernier carré de la compétition. Une victoire arrachée à la Slovénie (28-26) le 22 janvier ne masque pas les faiblesses en ce début d'année 2012 des Experts pourtant au grand complet. La large défaite face à la Croatie 29 à 22 48 h plus tard, concédée au cours d'un dernier quart d'heure où leur jeu se délite, scelle le destin des Bleus, éliminés et déchus de leur titre européen. Un dernier nul face à l'Islande (29-29) s'avère anecdotique pour la France, qui ne joue donc même pas les matchs de classement, et qui aura en vain cherché le « déclic » durant cette compétition.

Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'or aux Jeux olympiques de 2012 à Londres 

L'équipe de France est qualifiée d'office pour les Jeux olympiques d'été de 2012 en tant que championne du monde en titre (2011). Au premier tour du tournoi olympique, les Experts connaissent la défaite face à l'Islande (29-30), en ayant par ailleurs remporté tous leurs autres matchs, contre la Grande-Bretagne (44-15) pour leur entrée dans le tournoi le 29 juillet, puis l'Argentine (32-20), la Tunisie (25-19) et la Suède (29-26) une première fois. Deuxième de la poule A, l'équipe de France affronte l'Espagne en quarts de finale le 8 août et s'impose à la dernière seconde 23 à 22 sur un but de William Accambray. Elle maîtrise largement sa demi-finale contre la Croatie (25-22) qu'elle avait déjà battue au même stade à Pékin, puis retrouve la Suède en finale, le 12 août 2012. Un match où la France mène presque tout du long, mais qui se termine sur le plus serré des scores : 22 à 21. L'équipe de France de handball devient la seule sélection nationale à avoir réussi à conserver un titre olympique, si l'on excepte le cas de l'URSS en 1988 suivie par l'Équipe unifiée, soit pratiquement la même nation, en 1992 (mais seuls deux joueurs de 1992 avaient participé à la finale victorieuse de 1988). Dix des joueurs de l'équipe sont déjà médaillés d'or à Pékin en 2008.

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerDaouda Karaboué
Arrières William AccambrayXavier BarachetJérôme FernandezNikola KarabaticGuillaume GilleDaniel Narcisse
Pivots Bertrand GilleCédric Sorhaindo
Ailiers Luc AbaloMichaël GuigouGuillaume JoliSamuel Honrubia
Défenseurs Didier Dinart
Entraîneurs Claude OnestaSylvain Nouet

Championnat du monde 2013 en Espagne

L'équipe de France est qualifiée d'office pour le Championnat du monde 2013 en tant que tenante du titre (2011).

Elle est logiquement battue par la Croatie (23-30) en quart de finale après avoir terminé à la deuxième place de la poule A au tour préliminaire derrière l'Allemagne (quatre victoires et une défaite) et puis après avoir gagné difficilement contre l'Islande (30-28) en huitième de finale.

Elle finit la compétition à la 6e place, son plus mauvais classement au Championnat du monde depuis 1999.

Médaille d'or, Europe Médaille d'or au Championnat d'Europe 2014 au Danemark

L'équipe de France termine première et invaincue du Groupe 3 de qualification pour le Championnat d'Europe 2014 en remportant six victoires contre la Norvège, la Lituanie et la Turquie.

Elle est ainsi qualifiée pour le Championnat d'Europe 2014 au Danemark en janvier 2014 et affronte dans la poule C au tour préliminaire, la Serbie (finaliste du Championnat d'Europe 2012), la Pologne et la Russie.

Elle réalise une finale parfaite face au pays hôte grâce notamment à l'apport de jeunes joueurs tels que Valentin Porte.

Pour l'anecdote, certains médias tentent de renommer l'équipe de France « les Indestructibles », mais les joueurs déclarent qu'ils préfèrent rester « les Experts ».

 

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerCyril DumoulinVincent Gérard
Arrières William AccambrayJérôme FernandezNikola KarabaticDaniel NarcisseKévynn NyokasValentin PorteMathieu Grebille
Pivots Cédric SorhaindoIgor Anic
Ailiers Luc AbaloMichaël GuigouGuillaume JoliSamuel Honrubia
Défenseur Luka Karabatic
Entraîneurs Claude OnestaDidier DinartSylvain Nouet

  Médaille d'or, monde Médaille d'or au Championnat du monde 2015 au Qatar

L'équipe de France termine en tête du groupe C en restant invaincue, malgré un début de compétition en demie teinte et un nul face à l'Islande. Lors du dernier match décidant du vainqueur de poule, la France bat la Suède au terme d'un match laborieux au cours duquel elle ne parvient à passer devant au score qu'en toute fin de match. Elle accède ainsi à une partie de tableau plus clémente pour la suite.

Les Bleus remportent ensuite deux victoires faciles au terme de deux matchs parfaitement maîtrisés contre l'Argentine et la Slovénie, grâce notamment à un Thierry Omeyer revenu en état de grâce après un début de compétition difficile. Elle se qualifie ainsi pour la demi-finale de la compétition pour affronter l'Espagne championne du monde en titre. À l'issue d'un match très engagé où les défenses des deux équipes prennent l'ascendant sur les attaques (seulement huit buts en seconde mi-temps pour chaque équipe), la France se défait 26 à 22 de son adversaire et se qualifie pour la finale de la compétition où elle affronte le Qatar, pays organisateur. En finale, elle bat son hôte sur le score de 22 à 25 et devient ainsi le pays le plus titré de l'histoire avec cinq victoires. Elle parvient par la même occasion à détenir pour la seconde fois tous les titres internationaux majeurs simultanément, ce qu'aucun autre pays n'est parvenu à accomplir dans l'histoire de ce sport. Elle obtient par ailleurs sa qualification directe pour les Jeux olympiques de Rio 2016.

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerCyril Dumoulin
Arrières William AccambrayXavier BarachetJérôme FernandezNikola KarabaticDaniel NarcisseKévynn NyokasMathieu Grebille
Pivots Cédric SorhaindoIgor Anic
Ailiers Michaël GuigouGuillaume JoliSamuel HonrubiaValentin PorteKentin Mahé
Défenseur Luka Karabatic
Entraîneurs Claude OnestaDidier DinartSylvain Nouet

  Championnat d'Europe 2016 en Pologne

L'équipe de France se qualifie tranquillement pour la phase finale du championnat d'Europe en remportant tous ses matchs de qualification. En préambule à la compétition, elle obtient des résultats en demi-teinte lors des deux premières phases de la golden league sans que cela ne paraisse trop préoccupant étant donné l'absence de nombreux cadres et l'arrivée de jeunes joueurs. Les Bleus abordent l'Euro sans pression en laissant clairement entendre que même s'ils ne vont pas le galvauder, ils n'en font pas une priorité, préférant mettre l'accent sur la défense de leur titre olympique en août.

La France débute bien en remportant facilement ses deux premiers matchs face à la Macédoine (30-23) et la Serbie (36-26). Mais dès le troisième match face son hôte, la Pologne, elle montre des lacunes en s'inclinant nettement 25 à 31. Elle est toutefois qualifiée pour le tour principal avec 2 points.

Après deux victoires confortables et probantes contre la Biélorussie (34-23) et surtout la Croatie (32-24), elle retombe dans ses travers en s'inclinant 24 à 29 lors du match décisif qui l'oppose à la Norvège au cours duquel elle ne semble jamais être en mesure de prendre l'ascendant sur une défense norvégienne intraitable. Ecartée du dernier carré, elle termine la compétition sur une bonne note en battant le Danemark 29 à 26 pour se classer à une honorable cinquième place.

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerVincent Gérard
Arrières Nikola KarabaticDaniel NarcisseOlivier NyokasThéo DerotNedim Remili
Pivots Cédric SorhaindoLudovic Fabregas
Ailiers Michaël GuigouSamuel HonrubiaValentin PorteKentin MahéLuc AbaloBenoît Kounkoud
Défenseur Luka Karabatic
Entraîneurs Claude OnestaDidier Dinart

  Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille d'argent aux Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro

Vainqueur du Championnat du monde 2015 au Qatar, l'équipe de France obtient à cette occasion sa qualification pour les Jeux olympiques.

Après un premier match engagé face à la Tunisie conclu par une victoire 25 à 23, les Français s'imposent largement 35 à 20 face au vice-champion du monde qatari puis 31 à 24 face à l'Argentine. Assuré d'être qualifiée en quart de finale, la France s'incline ensuite 28 à 29 face à une Croatie qui est de retour après un début de compétition difficile (défaite 23 à 30 face au Qatar et courte victoire 27 à 26 face à l'Argentine). Enfin, la victoire 33 à 30 face au Danemark permet aux Experts de terminer à la deuxième place de la poule.

Opposé au Brésil en quart de finale, les locaux, portés par leur public, tiennent tête à la France jusqu’à la 40e minute (22-22) mais ne peuvent lutter sur la durée et les Français s’imposent finalement 34 à 27.

En demi-finale, les Experts jouent contre l'Allemagne, championne d'Europe en titre. Menant jusqu'à sept points d'écart à vingt minutes de la fin (24-17), la France s'impose grâce à un but incroyable de Daniel Narcisse 29 à 28 dans les ultimes secondes du match.

Le Danemark met fin à la série de dix victoires en finale internationale en battant l'équipe de France en finale des Jeux de Rio 28 à 26. La France récolte la médaille d'argent.

 

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerVincent Gérard
Arrières Nikola KarabaticDaniel NarcisseValentin PorteMathieu GrébilleTimothey N'GuessanAdrien Dipanda
Pivots Cédric SorhaindoLudovic Fabregas
Ailiers Michaël GuigouKentin MahéLuc Abalo
Défenseur Luka Karabatic
Entraîneurs Claude OnestaDidier Dinart

  Médaille d'or, monde Médaille d'or au Championnat du monde 2017 en France

Après 1970 et 2001, la France accueille pour la troisième fois le Championnat du monde de handball masculin, tournoi dans lequel l'équipe de France est la plus titrée avec cinq titres en vingt ans.

Les « Experts » débutent leur tournoi par deux larges victoires contre le Brésil (31-16) et le Japon (31-19) mais perdent Luka Karabatic sur blessure. Sur leur lancée, les Bleus battent ensuite la Norvège (31-28) et la Russie (35-24) au terme de matchs accomplis pour s'adjuger la première place de leur groupe.

En huitième de finale, les Experts éliminent l'Islande 31 à 25 malgré un début de match en demi-teinte ponctué par un seul but d'avance à la mi-temps. En quart de finale, les Bleus se qualifient aux dépens de la Suède sur le score de 33 à 30 dans un match serré au cours duquel les Suédois ont pris les commandes plusieurs fois, menant notamment d'un but à la mi-temps. À l'occasion de ces deux rencontres disputées dans le Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq, le record mondial de spectateurs pour un match international de handball est à chaque fois battu avec plus de 28.000 personnes dans les gradins

En demi-finale, de retour dans l'AccorHotels Arena de Paris, la France bat la Slovénie 31 à 25 et se qualifie pour la finale du Championnat du monde.

En finale le dimanche 29 janvier à Paris, après une première mi-temps difficile où ils courent après le score face à la Norvège qui avait intégré la compétition grâce à une wild card, les Experts se détachent en deuxième période et prennent le meilleur, sur le score final de 33 à 26. L'équipe de France de handball remporte ainsi son sixième titre mondial et sa onzième victoire internationale sur une période de vingt-deux ans, cette fois sous la houlette du duo d'entraîneurs Didier Dinart et Guillaume Gille, devenus doubles champions du monde sur le terrain et sur le banc. Nikola Karabatic est désigné meilleur joueur du tournoi, tandis que Nedim Remili et le gardien Vincent Gérard font partie de l'équipe-type de cette édition 2017 des Championnats du monde.

Poste Noms
Gardiens de but Thierry OmeyerVincent Gérard
Arrières Nikola KarabaticDaniel NarcisseWilliam AccambrayTimothey N'GuessanAdrien DipandaNedim RemiliOlivier NyokasDika Mem
Pivots Cédric SorhaindoLudovic FabregasLuka Karabatic Blessure
Ailiers Michaël GuigouKentin MahéLuc AbaloValentin Porte, (Yanis Lenne, remplaçant)
Entraîneurs Didier Dinart et Guillaume Gille, (Claude Onesta, manager général)

 

Tableau des médailles

Olympic rings with white rims.svg Jeux olympiques

Championnat du monde*

Championnat d'Europe

Jeux méditerranéens

  • Médaille d'argent, Jeux méditerranéens Médaille d'argent, Jeux méditerranéens Médaille d'argent, Jeux méditerranéens (1987, 1993,2009)
  • Médaille de bronze, Jeux méditerranéens (2001)

(*) Record

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Dirigeants
  • 6 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 27 Joueurs
  • 15 Supporters

Aucun événement